Akzeptieren Sie die Verwendung von Cookies, um eine bessere Erfahrung auf unserer Website zu gewährleisten ?

Erfahren sie mehr

Faire fortune aux Iron & Steel Works de Han Yang ? par Robert L. Philippart (en français)

    Category:
  • Vortrag
  •  :
    • 28.02.2019 - 18:00 > 19:00 - FR

Entre 1894 et 1911, 24 Luxembourgeois se rendent à Han Yang pour construire les usines sidérurgiques les plus modernes et les plus puissantes de Chine. L'initiative remonte à l'ingénieur luxembourgeois Emile Hiertz, directeur des hauts-fourneaux de Cockerill Seraing. Pendant ses études d'ingénieur métallurgiste à Aix-la-Chapelle, il fait la connaissance d'Eugène Ruppert, qu'il recrute pour occuper le poste de directeur technique des Iron & Steel Works que la Société Cockerill monte à partir de 1892 à Han Yang en Chine. Eugène Ruppert embarque pour la Chine en 1894. La même année, les ingénieurs luxembourgeois et belges mettent en marche le premier haut-fourneau de Han Yang. Le projet prend une nouvelle envergure entre 1905 et 1911 avec le recrutement de 16 Luxembourgeois - dont Jean Mich. À la Révolution de 1911, Eugène Ruppert confie la gestion des usines aux Chinois qui les exploitent jusqu'au pillage massif perpétré par les révolutionnaires nationalistes. La société est dissoute en 1923.